les deux royaumes Index du Forum
les deux royaumes
Les Deux royaumes
 
              
Index    Faq    Rechercher    S'enregistrer    Connexion    
 
              

:: Le repaire de la blondinette ::
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    les deux royaumes Index du Forum -> Terre du milieu -> Terre du milieu -> La rivière
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sienna
Cerf

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 72

MessagePosté le: Mar 15 Mai - 20:07 (2012)    Sujet du message: Le repaire de la blondinette Répondre en citant

Un des plaisirs simples de la vie que Sienna aimait été de se réveiller avec le bruit apaisant de l'eau de la rivière qui ruisselait près de sa maison. Elle avait pu acquérir cette petite demeure il y a quelques temps, sa taverne marchait bien, elle n'avait pas à se plaindre et avec les économies qu'elle avait fait, elle avait eu la chance de pouvoir y loger. La belle blonde avait pris possession des lieux, elle avait l'impression d'y avoir vécu depuis sa plus tendre enfance déjà...

La décoration de son intérieur était simple, une cheminée, un divan en face avec une petite malle en bois, en guise de petite table de salon, une commode avec des chandeliers et des fleurs qu'elle avait fraîchement cueillis le matin même. On pouvait distinguer un petit coin salle à manger derrière, avec une grande table en bois et six chaises autour. Sa chambre était comme elle le souhaitait, un grand lit à baldaquin, un coffre au bout de ce dernier pour ranger une partie de ses vêtements et une petite table près de la fenêtre avec un autre bouquet de fleurs. La blondinette aimait tout ce qui concernait la nature, elle était dans son élément.



Tout autour de sa maison, il y avait de l'herbe verte, elle pouvait manger tranquillement dessus lorsque la belle saison était là. Et d'ailleurs, c'était le cas aujourd'hui. La matinée avait était fatigante à l'auberge, il y avait eu du monde et elle avait décidé de prendre un petit peu de temps pour elle. Sous le ciel bleu et le soleil, aujourd'hui ce serait déjeuner sur le petit terrain de sa maison. Elle installa une couverture part terre puis dans un panier en osier, elle avait pris dans son établissement, un morceau de pain, de fromage ainsi que des fruits, cela lui suffirait pour aujourd'hui.

Assise par terre, ses jupons légèrement relevés au dessus du genoux, elle profitait du soleil caressant sa peau satinée. Sienna se sentait bien à cet instant là. Elle était tranquille, au calme et sereine. Personne ne pourrait venir troubler cet instant...Personne? Vraiment? A voir...

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 15 Mai - 20:07 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Roi Gauthier
Roy

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2012
Messages: 80
Localisation: Château des Tancrèdes

MessagePosté le: Mar 15 Mai - 20:35 (2012)    Sujet du message: Le repaire de la blondinette Répondre en citant

Je venais de passer de longues heures à écouter le conseiller de mon père sur les affaires urgentes du royaume. Pour un peu je me serais endormi sur mon trône. J'étais heureux de pouvoir m'éclipser un peu après avoir donner les ordres du jour . Un peu de tranquillité ne serait pas de refus. Et quel endroit plus calme que la forêt ? Je me promenais en sifflotant. Le soleil était haut dans le ciel, surement l'heure du déjeuner. Je me baissais et je ramassais un brin d'herbe que je portais à mes lèvres. Au détour d'un chemin, un ange m'apparut. Je m'arrêtais et je l'observais un instant. La belle tenancière n'avait rien à envier à toutes les autres femmes du royaume. Elle avait un fichu caractère et cela me plaisais beaucoup. Je m'approchais d'elle, mon regard courant le long de ses jambes, sur ses genoux. Je mordille un peu plus fort pour ne rien laisser voir de l'émoi qui montait en moi.

- Belle journée n'est-ce pas ? un bien beau temps pour flâner dans l'herbe.

Je posais mon regard dans le sien. Je n'avais jamais fait attention que cette demeure était habitée. Mon royaume cachait des trésors que je ne soupçonnais guère.

- Comment allez vous belle damoiselle par ce temps radieux ?

_________________
Revenir en haut
Sienna
Cerf

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 72

MessagePosté le: Mar 15 Mai - 20:54 (2012)    Sujet du message: Le repaire de la blondinette Répondre en citant

Le repas était simple mais agréable en ce beau milieu de journée. Après s'être rasasiée, Sienna s'allongea sur la couverture, histoire de se reposer quelques instants, une sorte de petite sieste éveillée. Les yeux fermés, elle sentait les douces caresses du soleil l'effleurer sur son corps, ses mains étaient nouées sur son ventre, un petit sourire aux lèvres en écoutant le silence autour d'elle...Le silence? Pas pour longtemps !

Une voix masculine et familière se fit entendre soudainement. La blonde savait très bien qui c'était. Au premier mot sorti de sa bouche, elle avait reconnu cette personne. Un oeil s'ouvrit, puis un second. Ses prunelles bleues se plantèrent dans les siennes. Elle voulait du calme, elle aurait du être agacée qu'on vienne perturber sa quiétude, pourquoi ne l'était-elle pas à ce moment là alors? Sûrement à cause de la fatigue, elle ne voyait que cela comme explication rationelle. Sienna adressa un sourire à Gauthier.

Alors déjà, on dit bonjour Messire...C'est plus poli non? Alors bonjour...Et oui, il est vrai qu'il fait bien beau ces derniers temps et qu'il est agréable de profiter du Printemps et de ses merveilles.

Elle se redressa doucement, prit appuie sur ses avant bras. De cette manière là, Sienna bombait légèrement la poitrine. Une manière de provoquer le désir chez l'homme qui était en face d'elle? Probable...Elle aurait très bien pu se mettre assise, les jambes en tailleur mais elle en décida autrement. Elle répondit à sa seconde question.

Je vais merveilleusement bien je vous remercie et vous même? Que faites vous donc par ici vous? C'est un endroit assez isolé, étrange que vous soyez passé par ici...Vous me suivez en fait, c'est ça? Avouez donc !

Petit sourire taquin en coin sur les lèvres de la blonde. Peut être qu'elle lui proposerait une partie des restes de son repas, à voir suivant la suite des événements...
Revenir en haut
Roi Gauthier
Roy

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2012
Messages: 80
Localisation: Château des Tancrèdes

MessagePosté le: Mar 15 Mai - 21:19 (2012)    Sujet du message: Le repaire de la blondinette Répondre en citant

Je lui adressais un sourire. Chassez le naturel et il revient au galop. Je la regardais dans les yeux, ne les lâchant pas du regard.

- Oui, j'ai oublié ce détail...Bonjour...

J'éclatais de rire quand je l'entendis dire que je la suivais. J'aurais bien aimé mais non. Moi qui cherchait le calme, j'étais gâté.

- Et bien, j'ai eu une bien dure matinée et j'avais envie de prendre l'air. Je connais cet endroit pour y être venu petit garçon. Je pensais cette maison inhabitée. C'est un coin charmant et je suis ravi de voir qu'il est entretenu.

Un bruit se fit entendre derrière moi, je grimaçais espérant que ce ne soit pas Philippe. Je me retournais et je souris en voyant une biche qui s'était aventurée jusqu'ici.

- Et bien, je vois que vous attirez bien plus que les hommes.

Je m'approchais de l'animal qui n'avait pas l'air craintif du tout. Je restais tout de même à une certaine distance d'elle pour ne pas la perturber et je fis signe à Sienna de venir l'observer avec moi. La biche broutait l'herbe paisiblement. Je lui souris,
_________________


Dernière édition par Roi Gauthier le Mar 22 Mai - 08:58 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Sienna
Cerf

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 72

MessagePosté le: Mar 15 Mai - 21:45 (2012)    Sujet du message: Le repaire de la blondinette Répondre en citant

L'évocation d'un de ses souvenirs d'enfance fit sourire la blondinette. Le gaillard qui était en face d'elle serait-il un sensible en fait? Elle aurait bien le temps de le découvrir, le voile de chaque mystère devait être levé l'un après l'autre. Sienna ne savait pas grand chose de lui, il était plutôt discret sur lui, sur sa vie, il avait sûrement ses raisons mais tous ces mystères qui rôdaient autour de lui avaient quelque chose d'assez attirant étrangement....

J'ai remarqué cette maison il y a quelques semaines de cela, lors d'une promenade. J'ai de suite remarqué qu'elle était inhabitée depuis un très long moment. Du coup, j'ai fais les quelques petits travaux qu'elle demandait à faire, je l'ai remise en état et puis j'ai décidé de l'habiter car elle est plutôt en bon état et son emplacement m'a plu de suite, près de la rivière et dans un coin relativement calme...Enfin, calme quand personne ne vient s'y introduire hein...

Elle lui lança un regard taquin. Sourire qui se renforça à sa remarque sur l'attirance qu'elle pouvait provoquer chez les hommes ou chez les animaux. A pas de loup, elle s'approcha avec lui près de la bête. Pour ne pas l'effrayer et la faire fuir, elle se fit discrète et c'est dans un chuchottement au creux de l'oreille de Gauthier que Sienne lui souffla ces quelques mots.

Je ne sais pas si j'attire les hommes, je n'ai jamais donné mon coeur à un homme...Et je pense que celui qui l'aura n'est pas encore né même...Bien trop de souffrance et deception que j'ai remarqué autour de moi pour le vivre à mon tour.

Ils restèrent un petit moment là, l'un à côté de l'autre, à observer en douceur la biche. Puis elle prit la main de Gauthier et l'emmena de nouveau sur la couverture. Ils prirent place à terre tout les deux puis elle lui tendit son panier en osier avec les restes de son repas.

Tenez si vous avez un petit creux, il reste du pain, du fromage et des fruits frais...Je les ai ramené de la taverne. Alors dites moi, qu'allez vous faire de votre après-midi, dites moi un peu? Je connais peu de choses sur vous....
Revenir en haut
Roi Gauthier
Roy

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2012
Messages: 80
Localisation: Château des Tancrèdes

MessagePosté le: Mar 22 Mai - 08:57 (2012)    Sujet du message: Le repaire de la blondinette Répondre en citant

J'observais la biche, Sienna à mes côtés. Je frissonnais légèrement en sentant son souffle contre mon oreille. Je n'osais tourné mon visage vers elle, mais je lui souris. Nous restions ainsi un moment à contempler la beauté de la nature. Je jetais furtivement des regards vers elle. Elle était encore bien plus belle à si peu de distance d'elle. Je me laissais aller à la rêverie. Je sentis à nouveau la douceur de sa main dans la mienne et elle me tira vers la couverture. Je la regardais s'installer en souriant. Elle me présenta son panier et curieux, je jetais un oeil à l'intérieur. Je pris un grain de raisin et je le portais à ses lèvres afin qu'elle en mange en ma compagnie, et j'en pris un pour moi.

Vous parlez de moi ? mhmmm...il y a très peu de chose à dire sur moi je crois. Il me serait plus intéressant de savoir comment vous, vous me voyez. Allez-y, je vous écoute.

Je lui adressais un sourire, assis sur la couverture, ma fine armure ne me permettant pas des gestes libre. Je l'aurais joyeusement laisser au château, mais étant Roy, je me devais d'être toujours prêt, surtout si loin des remparts du village. Je m'amusais à l'observer en silence, attendant qu'elle me réponde.

_________________
Revenir en haut
Sienna
Cerf

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 72

MessagePosté le: Mar 22 Mai - 14:50 (2012)    Sujet du message: Le repaire de la blondinette Répondre en citant

C'est dans un petit sourire et des yeux remplis de malice qu'elle accepta au bout de ses lèvres ce fameux grain de raisin. A première vue, il n'y avait rien d'extraordinaire de manger du raisin mais il lui avait donné avec une telle délicatesse...Il avait ce petit truc en plus qui lui plaisait chez cet homme...Avec délice, Sienna mangea sa gourmandise et là, ça en était vraiment car elle avait finit son repas il y a peu de temps et elle était bien repue. D'une voix calme et posée, elle répondit à sa question. Mais avant cela, une petite remarque devait s'imposer. Taquine de caractère, elle ne pouvait pas passer ce petit détail qui avait fait tilt dans sa tête à son écoute.

D'après vos dires, il y a très peu de choses à dire sur votre personne, mais cela ne veut pas dire qu'il n'y a rien à me raconter à votre sujet...Alors voilà ce que nous allons faire. Dans un premier temps, je vais répondre à votre interrogation, je n'ai pas pour habitude d'esquiver les questions. Et dans un second temps, vous me parlerez du peu de chose qu'il y a à m'apprendre sur vous...Cela n'est pas négociable, je vous préviens !

Un sourire en coin naquit à la commissure des lèvres féminines. Sienna était comme ça, plus elle provoquait, plus elle prenait du plaisir et ce genre de petit jeu pouvait aller très loin parfois...Pas de limites pour la belle blonde, juste les choses qui se faisaient en temps et en heure, tout naturellement...Ou alors parce qu'elle l'avait décidé aussi, ça dépendait des circonstances. Elle marqua un petit temps avant de répondre à sa question, juste le temps de réfléchir et de mettre les bons mots sur sa pensée...


Mhmmm...Comment je vous vois? Il faut dire que je ne vous connais que depuis peu de temps et que je ne sais pas grand chose sur vous...D'après ce que j'ai pu voir à l'auberge, je pense que vous savez ce que vous voulez, que vous avez du caractère et que vous êtes un provocateur...D'après ce que j'ai pu également constater lors de la promenade à cheval ou à cet instant précis, vous avec l'air d'être quelqu'un de serein, qui aime les choses simples de la vie...Suis-je en train de me fourvoyer? Mon portrait est-il hors sujet? C'est à vous maintenant, je suis toute ouïe.

Sienna n'était pas du genre à avoir sa langue dans sa poche, on lui posait une question, elle répondait avec franchise ce qu'elle pensait, que cela plaise ou pas d'ailleurs. Et c'est dans un regard à faire perdre le Nord ou à faire chavirer les bateaux que la belle attendit à son tour une réponse, curieuse de savoir ce qu'il allait lui répliquer.
Revenir en haut
Roi Gauthier
Roy

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2012
Messages: 80
Localisation: Château des Tancrèdes

MessagePosté le: Mar 22 Mai - 19:15 (2012)    Sujet du message: Le repaire de la blondinette Répondre en citant

Je souriais en l'écoutant. Elle déduisait bien, mais elle oubliait certaines choses pourtant visible. Je la laissais finir, ne la lâchant pas du regard. Il fallait que je lui livre un peu de moi sans pour autant tout lui dire. Etre le Roy n'était pas une honte, mais beaucoup de jeunes femmes s'intéressaient à moi pour la couronne et le prestige et non pas pour l'homme que j'étais. Je plantais mon regard dans le sien.

Et bien vous me voyez un peu près juste. Je sais effectivement ce que je veux, et j'aime le jeu de la provocation, surtout quand la répartie vient d'une si belle jeune femme, le jeu en devient encore plus intéressant. J'aime également les choses simples, je déteste faire compliqué, surtout quand on a sous le nez la solution de facilité.

J'éclatais de rire.

Vous allez penser de moi que je suis un fainéant mais je prends le risque.

Je lui souris plus largement.

Pourtant vous omettez certains détails, et je sais que vos yeux avertis l'ont remarqués.

Petit sourire en coin.

Je suis de noble famille, comme vous avez sans doute du le remarquer. Seul les fils de nobles ont le privilège de devenir Chevalier. Ne me demandez pas pourquoi, je trouve cela stupide. Un homme de basse naissance peu très bien avoir les valeurs des Chevaliers.

J'haussais les épaules.

Donc je suis un fils de noble, Chevalier en plus. Mhmm...que pourrais-je vous dire de plus sur moi ? Vous connaissez mon meilleur ami, Philippe.

Je souris en repensant à lui. Il devait être en train de trainer dans un coin, une bière à la main, une fille dans l'autre.

_________________
Revenir en haut
Sienna
Cerf

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 72

MessagePosté le: Mar 22 Mai - 19:43 (2012)    Sujet du message: Le repaire de la blondinette Répondre en citant

Toute fière d'elle, la blondinette était plutôt contente de son analyse et surtout de la véracité de cette dernière. Elle l'aurait eu mauvaise si elle s'était trompée...Non seulement, elle était plutôt douée pour étudier méthodiquement une personne, son comportement, son caractère, elle faisait rarement fausse route sur les gens et parce qu'en plus, cet homme ne lui était pas indifférent...Elle aimait les gens de caractère et sachant ce qu'ils veulent, sûrs d'eux, avec peu de doutes et d'incertitudes. Un nouveau sourire prit possession de ses lèvres. Les sourires naissaient rapidement chez elle, la vie était bien trop triste de nature pour ne pas sourire et rire.

Je ne vous prends pas pour un fainéant...Quoique, quand j'y repense, je vous ai vu à la taverne en train de vous divertir avec vos compagnons, je vous ai vu dans la forêt et nous nous sommes baladés dans les bois et je vous vois ici-même, sur ma parcelle de terrain, à discuter avec moi...Au final, je me demande ce que vous faites de vos journées, que faites vous donc dans la vie Gauthier?

Cette question s'était posée après la bref présentation qu'il faisait de lui. Il avait raison sur un point, elle avait bien remarqué, grâce à son armure, au cheval, au port de son épée qu'il était chevalier ou soldat, du moins quelque chose dans ce genre. Elle lui adressa un sourire, tout en se levant et en allant respirer l'air frais et pur que dégageait la rivière...Un petit silence s'instaura avant qu'elle ne le rompt très rapidement. C'est face à lui qu'elle répondit.

Vous avez parfaitement raison, je l'avais remarqué, je ne sais pourquoi je n'ai pas évoqué ce côté-ci de vous, peut être parce que je n'aime pas trop tout ce qui touche à l'armée en générale...

Un rire franc se fit entendre à l'évocation du fameux Philippe...Ah oui celui-là, c'était un cas aussi ! Sienna lui avait donné comme surnom "le sans-gêne" et tout les deux savaient parfaitement pourquoi.

En effet oui, qui ne se souviendrait pas d'un tel phénomène?

Une hésitation pouvait se lire sur le visage de la belle, le fait de se mordre la lèvre le traduisait. Elle le regarda de loin, puis elle osa poser une question de plus indiscrète...Jamais elle n'aurait osé faire une telle chose, pourtant, elle n'était pas du genre timide mais quelque chose la troubler et puis la tentation était trop forte pour elle et elle voulait avoir une réponse à ses interrogations.

Dites moi Gauthier...Je suppose qu'un chevalier tel que vous, qui devez sûrement habiter à la Cour du Roy, doit avoir une promise ou doit être déjà marié avec une femme des plus charmante et éduquée non?
Revenir en haut
Roi Gauthier
Roy

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2012
Messages: 80
Localisation: Château des Tancrèdes

MessagePosté le: Mar 22 Mai - 20:20 (2012)    Sujet du message: Le repaire de la blondinette Répondre en citant

Erf! Elle en voulait de plus en plus. Je me demandais comment j'allais pouvoir lui répondre sans trop lui révéler qui j'étais. Je me grattais la tête, écoutant les questions qui s'abattaient sur moi. C'était bien une femme, je n'en doutais déjà pas mais là j'en étais plus que certain. Je lui souris et je me relevais, plantant à nouveau mon regard dans le sien.

Ce que je vous ai dit ne vous suffit pas apparemment. Bien, alors qu'est-ce que je fais de mes journées ?

Je fis mine de réfléchir.

Je me lève aux aurores, je me lave, je mange et je prends la route pour les entrainements qui dure jusqu'au déjeuner. Vous savez les combats c'est très sportif, et épuisant. Ensuite et bien nous mangeons, parce qu'il faut bien qu'on mange à un moment alors on sait dit pourquoi pas après l'entrainement.

J'aimais la taquiner et elle me le rendait bien.

Ensuite, on digère un peu, et on reprends l'entrainement. Bien oui, c'est pas facile de s'entrainer quand on a le ventre plein et une furieuse envie de faire la sieste. Mhmmm...ensuite euh...Nous vaquons à nos occupations.

Je la regardais se mordre la lèvre, et un sourire en coin se dessina sur mes lèvres.

Je vis effectivement à la cour comme tous les Chevaliers. Je ne sais pas si c'est une chance d'y habiter mais il faut bien protéger le Roy.

Je manqua de m'étouffer quand elle parla d'une éventuelle fiançée ou même femme. Je me mis à tousser et je me tapais sur le torse pour faire passer la toux. Je la regardais dans les yeux. Voilà qu'elle me sortait les mêmes idioties que ma mère.

Je savais bien que vous vouliez ma mort. Moi ? Vous me voyez fiancé ? ou même marié ?

J'éclatais d'un rire franc.

Pour un peu je croirais entendre Madame ma Mère qui souhaiterait déjà me voir uni à je ne sais quelles femmes nobles du pays. La pauvre s'arrache les cheveux à me voir rester ainsi célibataire. Donc non, il n'y a aucunes femmes dans ma vie, sauf ma mère, et ma jeune soeur. Je vous avais dit tantôt que j'avais perdu mon père.

_________________
Revenir en haut
Sienna
Cerf

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 72

MessagePosté le: Mer 23 Mai - 18:05 (2012)    Sujet du message: Le repaire de la blondinette Répondre en citant

Etait-ce une impression ou il prenait la blonde pour une dinde ? Bien sûr qu’il mangeait, qu’il se lavait, qu’il se réveillait de bonne heure le matin, comme tout le monde ! Comme si elle n’était pas déjà au courant de cela…Ah ces hommes, ils aimaient souvent garder une certaine part de mystère pour apprivoiser et charmer leur proie…Avec une oreille attentive, elle l’écouta parler. Et en somme, il n’avait rien de bien extraordinaire le preux chevalier ! Sur un ton taquin, Sienna lui rétorqua.
 
Certes, vous m’auriez dit que vous ramassiez des fleurs toute la journée ou que vous étiez en cuisine, je ne vous aurais pas cru ! Etrange non ?
 
Puis les voilà à discuter furtivement de la Cour. Jamais elle n’avait mis les pieds là-bas, ce n’était pas un endroit pour une fille comme la blondinette. Pourtant, elle aurait aimé, simplement par curiosité, de voir à quoi était apparentée la vie de château. Il est vrai que le peuple avait hérité, il y a de ça quelques temps, d’un nouveau Roy mais Sienna ne savait absolument pas à quoi pouvait ressembler cet homme, elle serait incapable de le croiser dans les rues du village et de le reconnaître. Cependant, elle n’en avait pas besoin, le nouveau descendant du trône avaient sûrement des dizaines d’affaires à s’occuper et elle, elle avait du boulot avec son auberge à faire tourner.
 
La belle ne put s’empêcher de retenir un rire qui sortait du cœur. A l’évocation d’une possible promise, la tête de Gauthier se décomposa en un éclair et il faillit s’étouffer.
 
Oh vous savez, on dit toujours de se méfier de l’eau qui dort…Et puis pour un chevalier vivant à la Cour du Roy, il aurait tout à fait été possible que ma question ait une réponse positive de votre part. Puis cela ne m’étonne pas de votre mère, quelle mère n’aimerait pas voir son fils marié et heureux ? Surtout dans vos rangs. Personne ne sait de quoi est fait demain, peut être que vous trouverez l’amour !
 
Elle lui adressa un grand sourire puis retourna près du campement pour son petit pique-nique afin de rassembler et de ranger ses affaires dans son panier. Sienna le déposa dans sa petite demeure puis referma la porte avec la clé qu’elle gardait toujours attachée au tour de son cou, sous ses vêtements. Elle se rapprocha de Gauthier.
 
Je suis désolée mais je vais devoir vous laisser, il est grand temps pour moi de retourner à la taverne. Par où partez-vous ? Qu’allez-vous faire de beau en cette belle après-midi ?
Revenir en haut
Roi Gauthier
Roy

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2012
Messages: 80
Localisation: Château des Tancrèdes

MessagePosté le: Jeu 24 Mai - 11:00 (2012)    Sujet du message: Le repaire de la blondinette Répondre en citant

Je lui souris, elle n'avait pas tort certes, mais là elle n'avait pas raison non plus. Déjà sonnait l'heure de la séparation. Je la vis ramasser son panier et se diriger vers sa demeure. Je ne pouvais m'empêcher de laisser mon regard se baladait sur son corps. Je sortis de ma rêverie un peu brusquement.

Par ou je pars ? euh...

Je me grattais la tête, essayant de rassembler rapidement mes esprits.

Il me faut aller au terrain d'entrainement. Les joutes vont commencé dans quelques semaines. Il me faut m'entrainer si je veux gagner.

Je lui adressa un long sourire. J'avais passé un bon moment avec elle et j'étais heureux que Philippe n'ai pas débarqué pour tout gâcher. Je l'invita à avancer. Le terrain était à mi-chemin entre la rivière et le château. J'allais donc encore profiter de sa compagnie un petit moment. Arrivé devant le terrain, je m'inclinais respectueusement devant la damoiselle.

Damoiselle, j'ai passé un très bon moment en votre compagnie. J'espère que cela ne soit pas le dernier. Je vous souhaite une agréable fin de journée.

_________________
Revenir en haut
Sienna
Cerf

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 72

MessagePosté le: Jeu 24 Mai - 11:18 (2012)    Sujet du message: Le repaire de la blondinette Répondre en citant

Ils marchèrent quelques instants, juste le temps d'arriver au terrain d'entrainement de Gauthier. Si elle avait pu, Sienna serait restée un peu le regarder faire. Juste par plaisir et pour voir à quoi cela pouvait bien ressembler. Elle n'avait jamais assisté à des joutes mais elle espérait remédier à cela très prochainement. Son oncle, le Cardinal, irait sûrement la présenter au Roy lorsque ces événements commenceraient dans quelques semaines.Un sourire se dessina sur ses lèvres. A son tour, elle s'inclina avec respect et courtoisie devant le chevalier.

Je vous remercie, j'ai passé aussi un agréable moment mais toutes les bonnes choses ont une fin !

Un petit moment d'hésitation prit place dans son esprit...La blondinette avait prévu de laisser les rennes de son auberge ce soir à un homme. Elle faisait appel de temps en temps à lui pour qu'il la remplace quand elle avait besoin d'avoir ses soirées ou ses après-midi, en contrepartie, il pouvait manger à la taverne son repas du soir gratuitement et elle lui donnait une petite bourse d'écus pour le travail accompli. Avant de laisser partir Gauthier pour son après-midi à l'entrainement, elle lui adressa ces quelques mots.

Si cela vous tente et si vous en avez envie, passez ce soir à la tombée de la nuit chez moi. Maintenant que vous savez où c'est, vous n'aurez pas de mal à y venir. Je vous préparerai un repas avec plaisir. Après votre journée, vous aurez sûrement besoin de reprendre des forces ! Est ce que cela vous convient? Il y a quelque chose que vous n'aimez pas?

Cette question pouvait paraitre idiote, mais si elle faisait du poisson à manger alors qu'il détestait cela, elle n'aurait pas l'air d'une imbécile et elle détestait qu'on la voit ainsi. La réponse qu'il allait donner était déjà positive à sa question mais on ne sait jamais, les hommes pouvaient être imprévisibles parfois...
Revenir en haut
Roi Gauthier
Roy

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2012
Messages: 80
Localisation: Château des Tancrèdes

MessagePosté le: Jeu 24 Mai - 11:36 (2012)    Sujet du message: Le repaire de la blondinette Répondre en citant

Je lui souris et prit quelques instants pour réfléchir à la proposition. Non pas qu'il allait dire non bien au contraire, mais une chose l'embêtait tout de même. Cela ne se faisait pas de venir diner chez une damoiselle en sentant le putois. Et c'était souvent le cas après une longue après-midi à s'entrainer à la joute.

J'accepte votre invitation...cependant...j'aurais aimé être présentable pour venir manger avec vous. Et si je m'en retourne au château, cela nous fera manger bien tard.

Je fis signe à mon valet qui arrivait avec mon cheval de s'approcher. Rapidement je lui donnais mes ordres et je le vis filer tout aussi rapidement.


Voilà, solution trouvée. Alors je vous dis à ce soir Damoiselle.

Je lui souris et prenant les rennes de mon cheval, j'entrais sur le terrain.

_________________
Revenir en haut
Sienna
Cerf

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 72

MessagePosté le: Jeu 24 Mai - 15:41 (2012)    Sujet du message: Le repaire de la blondinette Répondre en citant

[ Plus tard dans l’après-midi, en fin de journée, début de soirée ]


Le temps était passé à une telle vitesse encore. Elle ne voyait pas les journées défilaient. Il faut dire qu’il y avait du monde une fois de plus à l’auberge et que l’ennui ne pouvait pas la gagner à aucun moment. L’homme qui venait la dépanner de temps à autre à la taverne fit son entrée, un rapide coup d’œil au grand horloger de l’église, subitement, tout se mélangea dans sa tête, c’était la pagaille assurée, déjà dix-sept heures passées ? Ce n’était pas possible ! Sienna avait un tas de choses à faire pour ce soir avant de recevoir son convive et là, ce n’était plus le moment de traîner. Une fois ses instructions laissées au tavernier d’un soir, elle posa son tablier puis prit ses affaires et partit rapidement. Quelques légumes étaient dissimulés dans sa besace.

Une fois arrivée chez elle, ses affaires déposées sur le porte-manteau à l’entrée et ses légumes en main, elle se dirigea de suite dans la cuisine. Et c’est dans une ambiance joyeuse et détendue à présent, qu’elle mijota son repas, de l’entrée, jusqu’au dessert, en prenant soin d’être minutieuse, appliquée et de bien assaisonner ses plats. Ensuite elle prépara la table du salon. La décoration allait être dès plus simple : une nappe blanche, deux assiettes accompagnées de leurs couverts, deux verres, un pour l’eau et un autre pour le vin, une serviette en tissu pliée sur chaque assiette et deux grands chandeliers entourant un bouquet de fleurs.

Il fallait également qu’elle fasse un brin de ménage. Sienna n’aimait pas voir son petit nid sale et mal rangé. Du coup, elle avait pris l’habitude de passer régulièrement un coup de balai, de passer un coup de chiffon pour éliminer la poussière…Cette partie de la fin de journée n’avait pas été la plus longue.

Désormais, c’était l’heure de se préparer. Elle ne savait pas à quelle heure Gauthier devait passer exactement mais elle pressentait qu’on frapperait bientôt à la porte. Une fois le baquet rempli d’eau et ses vêtements tombés au sol, elle se glissa lentement dans son bain. De là, elle ferma les yeux un instant en souriant puis après s’être décontractée, elle se lava en sifflotant. Une grande serviette était posée sur la chaise pas loin du bac à eau. En se levant, elle se pencha doucement en avant afin de s’en emparer puis elle s’emmitoufla dedans en prenant soin de sécher doucement sa peau pour ne pas l’irriter. Elle passa un moment devant sa garde-robe…Qu’a-l’est-elle pouvoir bien mettre ce soir comme robe ? Après de longs moments d’incertitudes, de multiples essayages, elle était tombée sur celle qu’il lui fallait absolument, en accord avec ses yeux d’un bleu azur…


 
La blondinette coiffa et démêla sa longue chevelure. Elle planta un peigne de chaque côté de ses cheveux afin de dégager son visage puis laissa le reste de sa tignasse ballante. La voilà parer pour cette soirée qui s’annonçait des plus charmantes. Elle retourna en cuisine, voir si la cuisson de son repas se poursuivait comme prévue en attendant son invité…
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:19 (2018)    Sujet du message: Le repaire de la blondinette

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    les deux royaumes Index du Forum -> Terre du milieu -> Terre du milieu -> La rivière Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Thème MGP_Medieval créé par MagicGraph Pro 7 Concept © 2009
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com