les deux royaumes Index du Forum
les deux royaumes
Les Deux royaumes
 
              
Index    Faq    Rechercher    S'enregistrer    Connexion    
 
              

:: Le repaire de la blondinette ::
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    les deux royaumes Index du Forum -> Terre du milieu -> Terre du milieu -> La rivière
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Roi Gauthier
Roy

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2012
Messages: 80
Localisation: Château des Tancrèdes

MessagePosté le: Jeu 24 Mai - 16:19 (2012)    Sujet du message: Le repaire de la blondinette Répondre en citant

Voilà, j'étais à présent tout propre pour me rendre à l'invitation de la belle Sienna, et un peu plus présentable. Mon valet repartait avec mon armure et je me dirigeas vers la chaumière de la blonde. Je souris en coin et je frappais à la porte. Je passa la main dans mes cheveux. J'avais une tignasse pas possible. Je frappais à nouveau. Je m'étirais un peu les muscles endoloris après l'entrainement. Ce faire autant souffrir et ne pas participer aux joutes. Grr, moi qui adorait cela pourtant. Erf ! je tirais une tronche pas possible. Ca ne se faisait pas d'arriver les mains vides. Je cherchais autour de moi, ce que je pourrais bien lui offrir, et je vis qu'elle avait des fleurs. Je me penchais et j'en cueilli un petit bouquet. Assez pour qu'il soit joli et trop peu pour qu'elle voit que les fleurs venaient de son jardin. Voilà, j'étais fin prêt.
_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 24 Mai - 16:19 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Sienna
Cerf

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 72

MessagePosté le: Jeu 24 Mai - 16:50 (2012)    Sujet du message: Le repaire de la blondinette Répondre en citant

Des odeurs aussi délicieuses les unes que les autres prenaient possession de la maison petit à petit que son plat mijoté. Le dessert était fin prêt, il refroidissait tranquillement sur une partie du plan de travail. Le plat principal était quasiment cuit, il ne lui restait que quelques minutes encore, ensuite elle pourrait l'enlever d'au dessus du feu. Son repas était simple mais pour garder la surprise, elle avait mis un torchon propre sur son dessert ainsi que des couvercles sur ses marmites et ses poêles. Hors de question que Gauthier aperçoit quoique ce soit avant le début du dîner.

Tout en donnant les derniers coups de cuillère en bois, on frappa à la porte. Il n'y avait pas de surprise sur la venue de ce soir, elle l'attendait patiemment. Un dernier passage devant le reflet de la fenêtre, elle passa les mains sur les plis de sa robe bleue et blanche pour qu'elle soit parfaite puis là voilà se dirigeant vers la porte. Elle l'ouvrit et offrit un sourire à son invité.

Bien le bonsoir Gauthier, je vous en prie, entrez donc. Il ne fait pas encore assez chaud pour laisser les fenêtres ou la porte ouverte. Déshabillez vous et mettez vos affaires sur le porte manteau, il y a de la place à côté des miennes. Ensuite allez vous asseoir sur le divan ou directement à table, je vous laisse le choix. Nous allons commencer par un verre, qu'en dites vous?

Sienna le laissa découvrir l'intérieur de son chez elle. Pendant ce temps, elle alla en cuisine afin d'enlever la marmite de sur le feu et d'ouvrir une bouteille de vin qu'elle avait prise à la taverne, avec deux grands verres, le tout déposé sur un plateau. Discrètement, elle ne put s'empêcher de l'observer faire pendant un moment...Un petit sourire en coin prit place sur son visage...
Une fois le fessier du bel étalon assis sur une chaise autour de la table, elle s'avança vers lui et déposa le plateau. Les deux verres de vin furent servis et ils trinquèrent ensemble.

A la votre Gauthier et à cette soirée !

Une gorgé de vin coula dans sa gorge. La jeune femme adorait ce breuvage.

Alors, cette journée d'entrainement? Racontez moi un peu !

Revenir en haut
Roi Gauthier
Roy

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2012
Messages: 80
Localisation: Château des Tancrèdes

MessagePosté le: Ven 25 Mai - 17:14 (2012)    Sujet du message: Le repaire de la blondinette Répondre en citant

J'entrais avec le sourire aux lèvres et je lui offrais le bouquet. Je la regardais fermer la porte et je balaya la pièce du regard. C'était la première fois que je me rendais dans une maison du peuple. J'étais habitué à plus de luxe. Mais c'était tout de même fort joli. La blondinette avait beaucoup de gout pour la décoration. J'allais m'assoir à table quand elle me demanda de me déshabiller. J'éclatais de rire.

Me déshabiller ? Nous n'allons pas manger avant ce genre d'activité ? Je ne savais pas que vous étiez si pressée de connaitre l'amour entre mes bras.

Je m'installais à table et je lui souris quand elle apporta deux verres de vin. Je trinquais avec elle et je portais le verre à mes lèvres.

Et bien, très enrichissante et très euh... épuisante. Cela sent drôlement bon, que nous avez vous dont mijoter ?

Je ne pouvais m'empêcher de la regarder. J'acceptais rarement les invitations à diner qu'on me proposait mais ils n'avaient pas tous le charme de Sienna.

_________________
Revenir en haut
Sienna
Cerf

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 72

MessagePosté le: Ven 25 Mai - 18:36 (2012)    Sujet du message: Le repaire de la blondinette Répondre en citant

Le rire de la blondinette se mêla à celui du chevalier ! Il était vrai que sa phrase aurait pu être mal interpretée...Non, en fait, sa phrase était parfaitement claire mais Gauthier était du genre taquin, c'était une des raisons pour laquelle elle appréciait sa compagnie, il était comme elle. Sur un ton habité de malice, des yeux remplis de taquinerie, elle lui répondit dans les yeux.


 
Faire l'amour est une activité des plus plaisantes, l'union de deux corps nus, sentir la peau de l'autre contre la sienne, avoir le frisson rien qu'en caressant le dos de l'être avec qui on partage ce moment...Ah ça oui, que c'est agréable...Cependant, ne rêvez pas. Vous avez très bien compris ce que je voulais dire et puis jamais je ne connaitrai l'amour avec vous et jamais vous abuserez de mon corps ! Non mais oh...


 
Voilà que Monsieur faisait son curieux maintenant. Il voulait savoir ce que son organisme allait ingérer après cette journée épuisante comme il disait. Mais Sienna en avait décidé autrement, il n'en saurait rien jusqu'à ce qu'elle apporte les assiettes.


 
Je suis désolée mais je vais mettre votre patience à l'épreuve. Je ne vous dirai rien sur le contenu du repas de ce soir, vous le saurez lorsque vous aurez votre assiette sous le nez...Et ceci n'est pas négociable, je vous préviens !


 
Un petit sourire en coin avant de s'installer à la table. Une autre gorgée de vin coula le long de sa gorge. ce soir, l'armure du chevalier avait disparu et il fallait dire que ça lui allait plutôt bien sans aussi. Les yeux de Gauthier n'arrêtaient pas de la fixer. Que se passait-il? Elle avait un bouton qui était apparu? Quelque chose n'allait pas.
Son regard prit dans le sien, elle énonça ces quelques mots.


 
Pourquoi me regardez vous avec autant d'insistance? Il y a quelque chose qui cloche?

Elle attendit sa réponse, ensuite elle remplirait les assiettes afin de passer à la suite de la soirée.


Revenir en haut
Roi Gauthier
Roy

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2012
Messages: 80
Localisation: Château des Tancrèdes

MessagePosté le: Ven 25 Mai - 18:53 (2012)    Sujet du message: Le repaire de la blondinette Répondre en citant

J'adorais la taquiner, et il fallait dire qu'elle me le rendait bien. Décidément, elle se voulait mystérieuse ce soir, et moi je n'aimais pas qu'on me fasse des mystères. J'aimais tout contrôler. Mais là, il fallait que j'oublie ça. Je lui adressais un sourire charmeur.

Je croyais que vous n'aviez jamais donné votre coeur. Vous êtes donc une de ces femmes qui se donnent sans amour ? Me serais-je tromper sur votre nature ?

Et toc mange toi ça ma jolie. J'affichais un plus grand sourire.

Comment pouvez vous connaitre ce qu'on ressent en unissant son corps à celui d'un autre ?

Je la dévisageais plus sérieusement, approchant mon visage au plus près du sien.

M'auriez vous menti à ce sujet ?
Pourquoi je vous regarde ainsi ? Et bien... Vous êtes forte agréable à regarder, voilà pourquoi je vous regarde.

Je n'étais pas du genre à inventer un mensonge plus gros que ma personne. J'aimais que les choses soient claires. Pourquoi passer par d'innombrable chemin alors que le chemin direct était celui le plus simple à emprunter ?
_________________
Revenir en haut
Sienna
Cerf

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 72

MessagePosté le: Sam 26 Mai - 11:30 (2012)    Sujet du message: Le repaire de la blondinette Répondre en citant

Sienna l'observait à son tour en souriant. Il se croyait plus malin qu'elle en se posant toutes ces questions? Elle allait gentiement lui faire ravaler son sourire jusqu'aux oreilles, pas par méchanceté non, mais toujours par taquinerie. Se provoquer, se chercher était un jeu des plus excitants pour elle. Ses prunelles bleues se plantèrent dans les siennes.

Vous avez fini de vous emmêler le cerveau avec toutes vos questions? Vous voulez parler de ma vie amoureuse et de ma vie sexuelle? Et bien parlons-en, je n'ai rien à cacher et j'aime que les choses soient dites, haut et fort. Donc, ce n'est pas parce que je n'ai jamais donné mon coeur que je ne connais rien au plaisir de la chair. Je suis une femme, avec des rêves, des envies et des hormones qui travaillent oui. J'ai déjà eu quelques aventures avec des hommes, rien de bien concret puisque je n'étais pas amoureuse d'eux, mais cela ne m'a pas empêché de partager une ou des nuits avec eux. Maintenant, ça ne m'arrive pas toutes les semaines non plus hein, je ne suis pas une fille de joie, loin de là. Et puisque vous voulez tout savoir, cela ne m'est pas arrivé depuis for longtemps....

La blondinette ne se défilait pas pour un sou, il voulait en savoir plus sur celle à ce sujet, c'était chose faite. Maintenant, ce serait à elle de lui retourner la question, après tout, c'était de bonne guerre non? Mais à ce moment là, elle n'en eut pas le temps, le visage de Gauthier s'était rapproché sérieusement du sien, leurs regards étaient captivés l'un à l'autre.

Arrêtez donc de me garder avec ces yeux alors, je vais vous faire perdre la tête mon pauvre ami et vous n'allez plus pouvoir vous passer de ma personne...

Un petit sourire en coin s'afficha puis Sienna laisse un léger souffle chaud sortir d'entre ses lèvres pour venir caresser celles du chevalier...Elle se redressa un peu et porta une nouvelle gorgée de vin à sa bouche.

Alors, puisque nous avons parlé de mes amours et de mon intimité, c'est à vous de m'en parler maintenant. Avez vous déjà aimé? Puis vous n'allez pas me faire croire que vous ne connaissez rien aux douceurs de la vie sous la couette...
Revenir en haut
Roi Gauthier
Roy

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2012
Messages: 80
Localisation: Château des Tancrèdes

MessagePosté le: Sam 26 Mai - 13:08 (2012)    Sujet du message: Le repaire de la blondinette Répondre en citant

J'éclatais de rire. Sienna était une femme au franc parler que j'appréciais. Elle n'avait rien des "bonnes manières" des femmes de la cour, qui ne l'ouvraient que lorsqu'on le leur demandait et encore. J'aimais beaucoup le temps que je passais avec elle et je souris plus amplement à ses réponses. Je frissonna imperceptiblement en sentant son léger souffle caresser mes lèvres mais je ne baissais pas les yeux pour autant. Je la vis se reculer et boire une autre gorgée de vin. Je fis de même, l'écoutant parler. Elle voulait à son tour connaitre les choses intimes de ma vie. Ma position m'avait permis de connaitre l'amour d'une femme très jeune et j'en avais largement profiter sans pour autant m'attacher. Je ne la lâchais pas du regard.

Je suis "bien né" si je puis dire et je n'ai jamais eu de mal à séduire une femme et obtenir d'elle les délices qu'elle cachait. Mais jamais je ne me suis attaché à l'une d'elle particulièrement. J'avais bien sur mes préférés, mais ça n'a jamais durer plus d'une nuit. Mon père ne l'aurait jamais toléré. Surtout que les femmes que je fréquentais étaient du peuple et pas de la noblesse. Vous imaginez le scandale ? Mon père serait mort bien avant si je lui avais fait cette affront.

Je terminais mon verre. Elle avait bon gout en matière de vin.

Ce vin est délicieux. Je fais le désespoir de ma mère en ce qui concerne les femmes, refusant toutes les prétendantes qu'elle me proposait. Oh ! non pas qu'elles n'étaient pas exquises, loin de là, mais je ne trouvais pas en elle ce que j'attends de la femme que je veux voir ré...

Outch...J'allais comme un con, lui dire qui j'étais. Je me repris rapidement.

Que je veux voir être à mes côtés. Vous vous imaginez passer le reste de vos jours aux côtés d'une femme que vous n'aimez pas ?

Je ne comprenais pas ce qui poussait les gens à se marier par convenance et non par amour.

Je ne me sens pas capable de donner des héritiers sans un minimum d'amour.

_________________
Revenir en haut
Sienna
Cerf

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 72

MessagePosté le: Sam 26 Mai - 18:40 (2012)    Sujet du message: Le repaire de la blondinette Répondre en citant

A son tour elle l'écouta avec attention, les oreilles grandes ouvertes. Elle désirait en savoir davantage sur lui, apprendre à le connaitre un peu plus, avec le temps. La compagnie de cet homme lui était agréable et plaisante, elle ne pouvait pas le nier, dire le contraire aurait été mentir. Il se dévoilait, Sienna sourit, ravie d'avoir creusé un peu sous l'armure du chevalier, afin de savoir qui se cacher derrière tout ça...Toujours le lien de leur regard uni, elle lui adressa un sourire. Dans sa tête, elle était en train d'en imaginer des choses. Apparamment, le concernant, c'était un vrai homme lui, il devait en avoir vu défiler dans sa couche des femmes mais il avait quand même des principes et elle appréciait cela.

Je me doute que votre père n'aurait pas aimé cela oui mais pensez-vous que votre mère l'apprécie davantage? D'après ce que j'ai cru comprendre, elle rêve de vous voir marier, avec des enfants et avec une femme ayant un haut rang dans la société et avec une renommée...

Sa curiosité s'éveilla tout d'un coup, quelle genre de femme pouvait plaire, séduire, envoûter un homme comme Gauthier? Vous pensez bien, elle était dans l'obligation de lui poser la question sans aucune précaution. Mais avant cela, elle lui resservit un verre de vin puis se dirigea vers la cuisine en s'excusant par avance au près de son convive de le laisser quelques petites minutes tout seul. La belle blonde revint avec deux assiettes, une plus pleine que l'autre. Dedans on pouvait y trouver du lapin cuit dans une sauce à la bière avec des petits légumes qu'elle avait légèrement caramélisés et des pommes de terre aux herbes.

Je vous souhaite un bon appétit Gauthier. Si vous en revoulez, j'en ai encore dans les marmites. Et n'hésitez pas à prendre un morceau de pain aussi.

Puis elle repassa aux choses sérieuses en reprenant le fil de la conversation. Un premier coup de fourchette planté dans ses légumes puis la voilà dégustant le début de leur repas, dans l'intimité créée avec lui pendant cette belle soirée, toujours toute ouïe aux paroles de Gauthier.

Et dites moi donc, que recherchez vous chez une femme pour qu'elle soit "digne" de devenir votre épouse et d'être l'unique à posséder les clés de votre coeur?

Revenir en haut
Roi Gauthier
Roy

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2012
Messages: 80
Localisation: Château des Tancrèdes

MessagePosté le: Sam 26 Mai - 21:28 (2012)    Sujet du message: Le repaire de la blondinette Répondre en citant

Enfin elle se décidait à apporter les assiettes. Il fallait dire que je mourrais de faim après cette journée d'entrainement. J'aurais pu avaler un ours si je puis dire. Mais le lapin ferait l'affaire. Je lui souris et la laissa me servir. J'humais la bonne odeur qui émanait de l'assiette et c'est avec de grands yeux que je découvrais les merveilles qui y étaient couchées. Des petits légumes caramélisés et des pommes de terre aux herbes. Je me léchais les babines d'avance. Je n'avais aucun doute quand à la saveur de ce plat. J'avais apprécié les mets succulents la première fois que j'avais diner à son auberge.

Ce repas me semble délicieux.

Je ne pouvais m'empêcher de la regarder. Elle avait quelque chose d'envoutant. Peut-être sa capacité à écouter. Peu de personne était capable de le faire. Je pris mon assiette et je me rapprochais d'elle. Trop l'habitude de manger ainsi, en face de la personne, chacun à un bout de table. Je tirais ma chaise et je vins m'assoir à ses côtés.

Puis-je ?

Je souris à sa question. Quel genre de femme serait digne de moi ? Je me grattais la tête. Cette question demandait une bonne réflexion. J'engloutis mon repas comme un ogre et je lui répondis.

Je crois qu'il faudrait qu'elle soit franche, je ne veux pas d'une femme qui ne s'impose pas. Pour ma mère, une femme doit servir son mari et se taire. Nombre de fois, je l'ai vu refouler ce qu'elle était pour ne pas s'opposer à mon père. Je préfère qu'une femme m'explique ou je me trompe et qu'on avance sur le bon chemin. Je ne crois pas au coup de foudre. Je crois que l'amour se construit au même titre que l'amitié sur la confiance et le respect de l'autre. Je ne sais pas si je serais capable d'être fidèle à une seule femme. Je crois que le coeur et le corps sont deux choses bien différentes. Mais si un jour, il s'avère que je le donne, cette femme sera assuré de mon amour éternel et de mon retour vers elle quoiqu'il se passe.

_________________
Revenir en haut
Sienna
Cerf

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 72

MessagePosté le: Sam 26 Mai - 21:52 (2012)    Sujet du message: Le repaire de la blondinette Répondre en citant

C'était évident qu'il pouvait s'asseoir à ses côtés, elle n'y voyait pas la moindre objection. Ici, il n'y avait pas de règle, Sienna n'était pas une fille du haut peuple et les bonnes manières, les manières courtoises et bien carrées n'étaient pas pour elle. La spontanéité était ce qu'elle préférait. D'un signe de tête, elle lui fit comprendre qu'il était le bienvenu à ses côtés à la table. Le contraste entre les deux était marrant à voir. D'un côté, il y avait Gauthier qui avait l'air d'être un gouffre sur patte, il mangea comme un affamé, comme s'il n'avait pas mangé depuis des jours et de l'autre, il y avait Sienna qui prenait son temps, savourant chaque bouchée, machant correctement...Mais elle préférait avoir des gens comme lui en face d'elle plutôt qu'un homme qui avait un appétit de moineau. Elle adorait cuisiner, pas pour elle, mais pour les autres, pour faire plaisir aux gens.

La jeune femme l'écouta une fois de plus avec sagesse. Elle sourit, sûrement d'une manière idiote, mais elle se retrouvait dans la réponse qu'il venait de lui donner. Elle était d'accord avec la plupart de ses propos mais une phrase fit tilt dans sa tête, dès qu'il la prononça. La grimace qu'elle aurait voulu faire à ce moment là disparut avant qu'elle n'apparaisse...

Vous ne pensez pas pouvoir être fidèle? Je vous souhaite bon courage pour trouver une femme qui accepte cela par amour...Je ne pense pas que cela court les rues...Et je ne pense pas non plus qu'on peut tout accepter par amour, ceci n'est que mon humble avis sur la question. D'autres doivent sûrement penser le contraire.

Petit sourire puis elle avala une gorgée de vin.

Et quand comptez vous faire plaisir à votre mère alors? Vous passez du temps avec des jeunes femmes à la Cour?

L'assiette du chevalier était vide, la sienne pas complétement encore. Elle ne pouvait pas manger devant lui alors que ce dernier avait terminé. C'est tout naturellement qu'elle lui proposa de le servir à nouveau.

Je vous resserre ou vous vous résevez pour le dessert?
Revenir en haut
Roi Gauthier
Roy

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2012
Messages: 80
Localisation: Château des Tancrèdes

MessagePosté le: Sam 26 Mai - 22:13 (2012)    Sujet du message: Le repaire de la blondinette Répondre en citant

Je fis la plus énorme et la plus monstrueuse grimace que l'histoire n'ai jamais connu, je crois à cet instant. Si elle avait voulu me tuer, je crois qu'elle ne s'y aurait pas mieux pris. Faire plaisir à ma mère, voilà une chose qui n'était pas au programme. Je me sentais bien seul. Je ne ressentais pas ce besoin qu'avaient les autres d'être en couple. Je regardais Sienna et je lui souris.

Je crois que ma mère sera morte avant que je ne lui fasse ce plaisir.

J'acquiesçais d'un hochement de tête et j'attendis qu'elle me resserve. j'étais affamé. L'entrainement ça creuse. Je me jetais à nouveau sur mon assiette remplie, soupirant de plaisir.


Je devrais me marier un jour, je le sais. Pourtant, je n'en ai guère envie. L'amour m'ennuie. Cela vous parait étrange ? Encore aucune femme sur cette terre m'a donné envie de franchir le pas. Je sais que peu de femmes apprécient l'infidélité, c'est une des raisons pour laquelle vous me voyez seul.


Une reine devait pourtant l'accepter et ne pas avoir d'amant en retour sous peine d'être banni du royaume. C'était une chose cruelle mais qui faisait foi depuis des décennies. Je regardais Sienna.


Est-ce mal d'aimer une femme d'amour, je parle du vrai pas de celui qui vous prends le coeur au bout de deux jours et qui disparait au bout de quatre parce qu'une autre plus jolie passe par là, et d'en désirer d'autres ? Si je venais à aimer une femme, ne serait-ce pas lui mentir que de cacher l'attirance que j'ai pour une autre ? Si elle n'est que physique ou est le mal ?


Je ne savais pas si elle me comprendrait mais je n'avais pas envie de lui cacher ces choses. Elle devait être du genre à rester fidèle à un seul homme, à aimer pour toujours. Je ne croyais pas en ces choses là. Personne n'était capable de prédire l'avenir, et qui pouvait être certain que l'amour durerait tout une vie.
_________________
Revenir en haut
Sienna
Cerf

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 72

MessagePosté le: Dim 27 Mai - 09:48 (2012)    Sujet du message: Le repaire de la blondinette Répondre en citant

Un petit rire s'échappa de la gorge de Sienna lorsqu'elle vit sa tête grimacer. C'était comique à voir, si lui-même avait vu son reflet à cet instant dans un miroir, il n'aurait pas réagit différemment de la blondinette. Elle reprit son sérieux puis elle tendit l'oreille en lui répondant par la suite.

Votre mère a du souci à se faire alors, elle doit en avoir des cheveux blancs dites moi ! Sans vouloir l'offenser bien sûr...

Elle lui sourit tout en allant chercher la marmite, lui remplissant son assiette de nouveau avec un autre morceau de lapin, de la sauce par dessus, des légumes et des pommes de terre. Son séant repris place sur l'assise de la chaise à ses côtés puis elle termina les dernières bouchées de son repas. Sienna posa son menton entre ses mains puis elle le regarda dévorer son assiette, toujours avec ce petite sourire aux lèvres qui la caractérisait bien. Elle rebondit sur ses mots.

Pourtant personne n'est obligé de se marier si? C'est comme ça que ça marche dans la haute socièté? Sûrement oui...Cela ne m'étonne pas que l'amour vous ennuie non, je pense que vous êtes un homme bien particuliers et loin d'être comme tout les autres. Je crois que si vous avez une femme qui vous dit amen à tout ce que vous lui dites, en effet, ça peut être très embêtant, dans une relation de couple, il faut du piquant, il faut casser la routine, il faut de l'action, enfin ceci n'est que mon humble avis...En tout cas c'est ainsi que je me vois plus tard, avec un homme au fort caractère.

Soudainement, les choses se compliquaient...En l'entendant, sa réponse était déjà toute faite dans sa tête. Elle la lui communiqua, sans prendre de gants encore une fois.

Je crois que comme beaucoup de monde, on a envie de croire au prince charmant, se dire que l'amour est éternel et qu'il est indestructible une fois qu'on l'a trouvé. Mais je ne suis pas sotte, je ne suis pas voyante non plus et je suis incapable de prédire l'avenir. Et puis j'en ai des exemples à vous donner, de couple qui pensait ne jamais être séparé jusqu'à ce que...Bing ! Il y a des personnes qui ont la chance et qui sont faites pour s'aimer toute leur vie, ils sont peu, mais cela existe.
Je vous avouerai que j'ai un peu de mal avec ça...L'infidélité, par définition, est une chose mal oui. Je sais que beaucoup d'hommes du haut rang doivent en avoir des maitresses mais très franchement...Vous vous voyez avec une femme qui a un ou des amants? Vous pouvez concevoir qu'un autre homme pose ses mains sur elle, dépose ses lèvres sur son corps, lui fasse l'amour? Même s'il n'y a pas d'amour et que ce n'est qu'une relation charnelle...

Oui, Sienna avait bien du mal à 'imaginer cela, maintenant, elle n'avait jamais été confronté personnellement à cette situation...Elle ne rompit pas le lien qui s'était tissé de leur regard...
Revenir en haut
Roi Gauthier
Roy

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2012
Messages: 80
Localisation: Château des Tancrèdes

MessagePosté le: Dim 27 Mai - 11:49 (2012)    Sujet du message: Le repaire de la blondinette Répondre en citant

J'aimais beaucoup parler avec elle. Les échanges avec des personnes censées se faisaient rares. Quand on était Roy, beaucoup s'abstenaient de vous dire ce qu'ils pensent pour vous laisser raison et je trouvais cela dommage. J'avais bien l'intention de faire changer cela. J'étais de nature têtu et je n'acceptais pas facilement d'avoir tort, mais je savais écouté. J'aimais de plus en plus son regard et je lui souris.

Personne n'est obligé de se marier, non...Sauf si vous souhaitez des héritiers. Des enfants hors mariage c'est inconcevable. Je n'en désire pas d'enfant, mais je n'ai pas le droit de choisir si j'en ai envie ou pas. c'est ainsi, étant le seul fils de la famille, je dois donner un héritier mâle. Allez savoir pourquoi.

Je terminais mon assiette et je m'adossais à ma chaise, le ventre repu. J'avais encore de la place pour le dessert bien sur et j'étais fort curieux de savoir ce que c'était.

Dans la noblesse, une femme n'a pas le droit d'avoir un amant, au risque d'être banni du royaume. Les enfants doivent être légitimes. Je me vois pas faire l'amour à la même femme toute ma vie. Toujours le même corps, toujours les mêmes sensations, non c'est pas la vie qui me correspond.

J'allais surement la faire fuir, mais je voulais être honnête avec elle.

Arrêtons là cette discussion, ou vous allez finir par dire que je suis un goujat.

J'éclatais de rire, ne perdant pas son regard du mien.

Je suis impatient de gouter votre dessert belle damoiselle. Vous m'avez mis l'eau à la bouche avec votre succulent plat. Mais il me reste une place à combler.

_________________
Revenir en haut
Sienna
Cerf

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 72

MessagePosté le: Dim 27 Mai - 12:44 (2012)    Sujet du message: Le repaire de la blondinette Répondre en citant

Sienna avait omis ce petit détail...Faire des enfants en n'étant pas marié était aussi inimaginable pour elle. Elle ne voulait pas que son enfant soit insulté de "bâtard" et si un jour elle en avait un, elle voudrait qu'il ait la meilleure vie possible, elle ferait tout pour qu'il ne soit pas dans le besoin et qu'il soit heureux.

Il y avait bien une chose qui agaçait la blonde, l'inégalité, notamment entre les sexes. Pourquoi les hommes qui étaient nobles auraient le droit aux faveurs charnels de n'importe quelle femme et pas le contraire? Parce qu'un jour, une personne a décidé que c'était ainsi et pas autrement? Intérieurement, cela l'énervait mais elle ne fit rien paraitre. Ce n'était pas le but de la soirée et puis si tout le monde était d'accord sur tout, la vie serait ennuyeuse à mourir et il n'y aurait plus d'intérêt à discuter de divers sujets de conversations, aussi variés les uns que les autres.

Cependant, tout pouvait arriver...Personne n'était jamais à l'abri de sentiments naissants alors qu'il ne le voulait pas ou encore d'être sûr et certain d'un principe et à la suite d'une rencontre, tout valser en éclat...Arrêter cette discussion n'était pas une mauvaise chose car il est vrai qu'elle aurait pu commencer à croire que c'était un goujat. Et ce n'était pas l'image qu'elle voulait avoir de lui...La blondinette se leva de table afin d'aller chercher ses trois desserts, elle les déposa en riant devant Gauthier.

Voilà ! Vous en aurez assez là ou je dois vous faire un autre dessert en plus? Je ne savais pas trop vous goûts, alors j'ai fais une tourte aux prunes, qui sont des fruits de saison, en mettant un peu de sucre dessus. Et je vous ai fais des beignets à l'amande, ainsi que des petits moelleux au caramel. Je vous en prie, servez-vous.

En reprenant sa place à ses côtés, elle sourit puis prit une part de tourte qu'elle croqua à pleines dents. Elle était très gourmande. Un petit coup d'oeil par la fenêtre, la nuit était fort avancée, ce soir, c'était la pleine lune...Une idée germa dans son esprit. Pour le moment, elle la garda bien au chaud.
Revenir en haut
Roi Gauthier
Roy

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2012
Messages: 80
Localisation: Château des Tancrèdes

MessagePosté le: Dim 27 Mai - 13:45 (2012)    Sujet du message: Le repaire de la blondinette Répondre en citant

Enfin elle apportait le dessert. Je me régalais rien qu'en les regardant. Je lui adressais un sourire et je me servis une part de chaque dessert que je dévorais avec grand appétit. C'était une extraordinaire cuisinière. J'en venais même à m'en lécher les doigts. Voilà que j'étais bien rassasié. Je repoussais l'assiette devant moi et je la regardais terminer la sienne.

J'ai extrêmement bien mangé. Je vous remercie pour ce divin repas.

Je posais un instant mon regard vers la fenêtre. La nuit était bien tombée. Je reposais mon regard sur la jeune femme. J'espérais ne pas avoir fait disparaitre en elle l'envie de me revoir. Je savais que je n'étais le meilleur côté relation mais j'aimais beaucoup Sienna.

Nous avons beaucoup parlé de moi et très peu de vous ce soir. Dites m'en plus sur vous belle blonde.

Je la regardais en souriant.

_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:33 (2018)    Sujet du message: Le repaire de la blondinette

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    les deux royaumes Index du Forum -> Terre du milieu -> Terre du milieu -> La rivière Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Thème MGP_Medieval créé par MagicGraph Pro 7 Concept © 2009
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com