les deux royaumes Index du Forum
les deux royaumes
Les Deux royaumes
 
              
Index    Faq    Rechercher    S'enregistrer    Connexion    
 
              

:: La forge de Nicolas ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    les deux royaumes Index du Forum -> Royaume des Tancrèdes -> Royaume des Tancrèdes -> Village
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Chevalier Nicolas
Cerf

Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2012
Messages: 9
Localisation: Royaume de Tancrède

MessagePosté le: Ven 15 Juin - 13:12 (2012)    Sujet du message: La forge de Nicolas Répondre en citant

Force est de constater que la nuit à l'auberge venait de lui passer sous le nez à cause d'une petite divergence d'opinion, Nicolas galopa jusqu'à la forge abandonnée qu'il avait remarqué tantôt. Il fit le tour par derrière et attacha son cheval dans le petit enclos qui devait servir à cela jadis. Nicolas venait de tomber là, sur une occasion en or. La bâtisse quelque peu délabrée, contenait tout ce qui était nécessaire pour le travail. L'ancien forgeron avait peut-être du fuir, ou peut-être était il parti rejoindre les nuages. Le fait était qu'à présent, la maison était vide. Après avoir nourrit son cheval, Nicolas monta les marche qui menait à l'étage. La pièce n'était pas bien grande, mais elle était assez confortable. Une paillasse à l'allure confortable dans un coin, un espace pour faire la cuisine, et une table avec deux chaises au centre de la pièce. Oui cela suffirait. De la fenêtre, il avait une vue dégagée sur la rue et sur l'auberge.
  
Nicolas quitta la fenêtre. Il déposa les bourses sur la table et sa besace près de la paillasse. Il fouilla un peu la pièce, cherchant de quoi mettre fin au vacarme de son ventre. La bagarre l'avait empêché de se restaurer. Il ne trouva hélas rien qu'un peu de blé et une pomme. Nicolas grimaça. Ce n'était pas ce qui allait le nourrir. Il examina celle-ci, ne trouvant aucun orifice fait par un quelconque ver. Il retourna près de la fenêtre, croquant dans la pomme, qui était ma foi, fort juteuse. Le jeune homme fixa son regard sur l'auberge. Il était parti comme un fugitif, et il se doutait bien que cette histoire n'en resterait pas là. Ces quatre hommes n'avaient pas du tout l'air commode et si il avait été à leur place, il aurait fouillé tout le pays pour retrouver le voleur. Un jour, alors qu'il était encore un jeune garçon, son père lui avait appris que le plus sur moyen de cacher quelque chose aux yeux des autres était encore de le leur mettre sous le nez. Il avait donc suivi le conseil judicieux de son père et au lieu de fuir à des kilomètres, il s'était caché à quelques pas de l'auberge.

Nicolas attendait patiemment que tous le monde aient quitté l'auberge. Mais l'heure tournait et peu de gens quittaient les lieux. Il sourit. Il comprenait bien pourquoi. Si la jolie blonde, qui l'avait accusé de ses yeux, était la propriétaire, lui aussi y serait resté bien plus longtemps dans d'autres circonstances. Mais il savait ce qui lui arriverait si toute fois il repointait son minois à l'auberge. Une bonne séance de nettoyage de la salle. Nicolas en rit. Lui qui voulait une arrivée discrète, et bien c'était raté.
  

_________________
CHEVALIER
NICOLAS
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 15 Juin - 13:12 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Chevalier Nicolas
Cerf

Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2012
Messages: 9
Localisation: Royaume de Tancrède

MessagePosté le: Mer 20 Juin - 18:41 (2012)    Sujet du message: La forge de Nicolas Répondre en citant

Quelques jours avaient passés depuis son arrivée dans le royaume de Tancrède. Après son retour de l'auberge, Nicolas avait dormi comme une masse. Il n'avait pas l'habitude de faire le ménage et cela l'avait épuisé, mais il ne pouvait pas la laisser ranger seule alors qu'il était le fautif. Nicolas n'y était pas retourné depuis. Il avait eu pas mal de travaux à la forge afin de la remettre en état, et il avait du travailler aux champs pour gagner un peu d'écus pour pouvoir acheter le nécessaire aux réparations. Chaque soirs, il s'était assis devant sa fenêtre et avait observé le ballet quotidien des gens allant à l'auberge. Le jeune homme se mit à sourire. Elle était bien belle la tavernière, même si il avait un petit penchant pour les brunes. Mais une femme était une femme et elles étaient toutes magnifiques. Enfin presque toutes, mais il n'était pas ici pour cela. Il avait quelque chose de plus important à faire, tuer le Roy. Il descendit dans son atelier. Depuis deux jours, il forgeait une épée dans un nouveau métal encore plus résistant. 

Nicolas repensait à sa vie d'antan, à ses jeux qu'il faisait avec sa soeur. Il se demandait si leur maison existait encore. Peut-être la chercherait-il un peu plus tard. Sans doute le Roy l'avait il fait rasé pour faire disparaitre toutes traces de son père. Nicolas sentit la haine monter en lui. Toutes ses années à s'entrainer dans le seul but de se venger. Nicolas détourna son regard de l'auberge. La nuit commençait à tomber. Il s'installa à la table et se coupa une tranche dans la miche de pain. Une dame bien sympathique lui avait donné un gros jambon pour l'avoir aider à monter ses sacs de blé dans sa grange. Nicolas en était fort heureux, lui qui adorait les douceurs du terroir. Après un bon repas, il s'allongea sur sa paillasse. Demain il ouvrirait la forge au public. Pour l'instant, il devait se reposer un peu, son épée n'était pas encore terminée et il profierait de cette nuit pour la finir. Le jeune homme sombra rapidement dans les bras de Morphée. Il n'était pas du tout attiré par les hommes, mais il fallait dire ce qui était, cet homme avait des bras bien confortables.     

Il se revoyait enfant, insouciant, riant. Il jouait à cache cache avec sa soeur. Son père lui avait interdit de s'aventurer dans la forêt. Pourquoi y était il allé ? Nicolas n'en avait pas la moindre idée et ce jour là, pourtant, c'est ce qui lui avait sauvé la vie. Il avait trouvé que sa soeur mettait beaucoup trop de temps pour le chercher. Il était donc sortit de sa cachette pour voir ce qu'elle faisait. Sa soeur avait disparu. Nicolas s'était approché de leur maison et avait vu trois hommes ressortir, les épées couvertent de sang. C'était comme si le temps s'étaient mis en mode ralenti à ce moment là. Il revoyait les gouttes de sang tombées une à une au sol. Les battements de son coeur s'accélérèrent et Nicolas se réveilla brusquement. Le jeune homme passa sa main dans ses cheveux trempés de sueur. Il avait fait un cauchemard, rien qu'un horrible cauchemard. Nicolas se leva. Il était l'heure d'aller travailler.    

_________________
CHEVALIER
NICOLAS
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:15 (2018)    Sujet du message: La forge de Nicolas

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    les deux royaumes Index du Forum -> Royaume des Tancrèdes -> Royaume des Tancrèdes -> Village Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Thème MGP_Medieval créé par MagicGraph Pro 7 Concept © 2009
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com